Nouvelles

  • Communiqué de presse
  • Société coopérative
19.08.2020

Bon résultat semestriel pour Raiffeisen – évolution positive de l'activité de base

Principaux résultats

  • Au premier semestre 2020, le Groupe Raiffeisen a réalisé un bénéfice de 346 millions de francs.
  • L'augmentation des produits couplée à la réduction des coûts a permis au résultat opérationnel de croître de 67,1 millions de francs.
  • Les dépôts de la clientèle enregistrent une augmentation significative de 10,1 milliards de francs par rapport à l'exercice précédent, pour s'établir à 186,3 milliards de francs.
  • Les créances hypothécaires croissent de 1,2 %, portant le volume hypothécaire à 187,4 milliards de francs.
  • Malgré l'érosion des marges, les opérations d'intérêts ont pu augmenter de 25,1 millions de francs.
  • Résultat solide des opérations de commissions et des prestations de service, enregistrant une hausse de 23,7 millions de francs.
  • Amélioration du Cost Income Ratio, qui passe de 61,5 % à 58,1 %.

St-Gall, le 19 août 2020. Le Groupe Raiffeisen a bouclé le premier semestre 2020 sur un bon résultat. Les activités de son coeur de métier ont de nouveau connu une évolution positive. Les dépôts des clients ont enregistré une augmentation notable de 5,7 %, pour atteindre 186,3 milliards de francs. Grâce à l'évolution réjouissante des produits et aux réductions des coûts, le résultat opérationnel du groupe bancaire a pu augmenter de 15,0 %, pour afficher 513 millions de francs au premier semestre 2020. «Dans un contexte difficile, le Groupe Raiffeisen réussit à maintenir le cap avec succès grâce à son modèle d'affaires clair, à sa solide assise financière et à l'engagement exceptionnel de ses collaborateurs. L'évolution des produits au premier semestre et une discipline stricte en matière de coûts ont permis de réaliser une bonne performance opérationnelle», indique Heinz Huber, président de la Direction de Raiffeisen Suisse.

 

Evolution réjouissante des produits

Comparé au premier semestre de l'exercice précédent et malgré un contexte difficile, Raiffeisen enregistre une croissance de 25,1 millions de francs (+2,2 %) dans les opérations d'intérêts, sa principale source de revenus. Avec une part de 0,113 % du volume des crédits, les corrections de valeur pour risques de défaillance demeurent faibles. Les opérations de commissions et des prestations de service ont fortement progressé de 23,7 millions au premier semestre 2020 et s'établissent à 231,9 millions de francs. Les opérations de négoce ont enregistré une diminution de 6,3 millions de francs par rapport à la même période de l'exercice précédent, notamment en raison du recul des transactions sur devises et billets.

Globalement, le produit opérationnel du Groupe Raiffeisen dépasse de 33,9 millions (+2,2 %) le résultat de l'exercice précédent, pour atteindre 1'552 millions de francs. Comme attendu, les charges d'exploitation du Groupe ont reculé de 31,7 millions de francs (-3,4 %), principalement grâce au programme d'efficience mené par Raiffeisen Suisse. La hausse globale des produits et la réduction de la base de coûts ont conduit a une nette amélioration du Cost Income Ratio, qui est passé de 61,5 % au premier semestre 2019, à 58,1 %.

Le bouclement intermédiaire 2020 du Groupe Raiffeisen présente une évolution positive de son activité de base. Les effets négatifs dus à la pandémie de COVID-19 – sous la forme notamment d'une hausse des corrections de valeur – se reflètent vraisemblablement sur le résultat financier des périodes à venir. Le bon résultat opérationnel du premier semestre permet à Raiffeisen, dans le cadre d'une politique commerciale et de risque prudente, d'augmenter préventivement les réserves pour risques bancaires généraux à hauteur de 75 millions de francs. Le bénéfice de 346 millions, après la constitutions de ces réserves de 75 millions de francs, se situe globalement au même niveau que celui de l'exercice précédent (-2,5 %).

 

Une croissance réjouissante des opérations de bilan

Les opérations de bilan du Groupe Raiffeisen ont connu une évolution positive au premier semestre. Par rapport à la même période de l'exercice précédent, les créances hypothécaires ont enregistré une augmentation de 1,2 % pour atteindre 187,4 milliards de francs (+2,2 milliards de francs). Cette hausse modérée reflète les efforts du Groupe pour croître à un niveau égal à celui du marché. Les créances sur la clientèle ont augmenté de 3,0 milliards de francs, dont 1,9 milliard de francs proviennent des crédits COVID-19 octroyés aux PME suisses, dans le cadre du programme de garantie de la Confédération. Les actifs sous gestion se sont encore fortement développés. L'augmentation des dépôts des clients, passant de 176,2 à 186,3 milliards de francs (+5,7 %), est particulièrement réjouissante.

 

Perspectives

Les conséquences sociales et économiques de la pandémie de COVID-19 au second semestre 2020 étant encore difficiles à estimer, il est possible que le résultat opérationnel des six premiers mois ne soit pas un bon indicateur de l'évolution de l'exercice du Groupe Raiffeisen. Cependant, grâce à sa stratégie «Raiffeisen 2025», à son modèle de coopérative, à son ancrage local et à ses importantes réserves, Raiffeisen dispose de bonnes bases pour relever avec succès les défis futurs.