Marchés et opinions

Commentaire sur le marché – Un coup d'œil sur la semaine en bourse

Coup d'envoi de la saison de publication des résultats au troisième trimestre: la dynamique semble s'essouffler, malgré de bons résultats dans la plupart des cas et des records historiques en bourse.

Graphique de la semaine

Les fabricants de vaccins anti-COVID sous pression

Evolution du cours de BioNTech et Moderna, indexé

Les fabricants de vaccins anti-COVID sous pression

Sources: Bloomberg, CIO Office Raiffeisen Suisse

Les titres des fabricants de vaccins contre le COVID font partie des gagnants cette année. En effet, les cours de Moderna et de BioNTech ont triplé depuis le début de l'année, mais ne garantissent pas forcément des gains. Ils ont perdu 30, voire 40 %, depuis leur pic cet été – dont une majeure partie au moment où Merck, le groupe pharmaceutique, avait annoncé un médicament susceptible de réduire le risque d'hospitalisation et de décès des malades du COVID-19 de près de 50 %. Les investisseurs devraient donc se rappeler qu'une hausse excessive des cours comporte toujours des risques.

Gros plan

La volatilité proche de son record à la baisse

Le baromètre de la volatilité du Swiss Market Index a clairement baissé depuis le début du mois, passant de 19 à 13. Les investisseurs sont disposés à acheter.

 

Le programme

Gros plan sur les résultats trimestriels

Une foule d’entreprises à petite capitalisation publieront leurs chiffres du troisième trimestre la semaine prochaine, outre les titres du SMI Novartis, UBS, Swisscom, Holcim et Swiss Re.

Début de la saison de publication des résultats avec Roche, Nestlé et ABB

Nestlé, poids lourd du SMI, marque l'indice directeur de son empreinte et relève ses perspectives annuelles pour l'ensemble de l'année 2021, permettant ainsi au Swiss Market Index de franchir la barre psychologique des 12'000 points pour la première fois depuis un mois. Le groupe pharmaceutique Roche annonce, lui aussi, des résultats positifs, mais ses titres semblent stagner. Quant au groupe industriel ABB, ses chiffres sont plutôt mitigés. Malgré une demande élevée, qui a entraîné une forte hausse des nouvelles commandes, la croissance de son chiffre d'affaires a subi un revers en raison de problèmes d'approvisionnement, qui l'ont obligé d'abaisser légèrement ses prévisions pour 2021, tendance que les investisseurs ont confirmé en vendant des titres. Malgré une croissance plus lente, le constructeur d'ascenseurs Schindler a de nouveau atteint son niveau d'avant crise avec des résultats positifs. Cela vaut également pour le fabricant de composants Huber + Suhner, qui a par ailleurs réussi à accélérer son rythme de croissance au troisième trimestre. Enfin, le groupe de logistique Kühne + Nagel a lui aussi dépassé les attentes des analystes, annonçant une hausse de son chiffre d'affaires de près de 50 % au cours des neuf premiers mois de l'année, soutenue par la demande mondiale élevée en services de transport. Or, le cours intègre déjà un certain nombre d'événements, avec une hausse de 50 % depuis le début d'année.

 

Crédit Suisse KO

Credit Suisse ne voit toujours pas le bout du tunnel. Les propos de la FINMA en ce qui concerne l'affaire d'espionnage de l'ex-manager Iqbal Khan parlent d'eux-mêmes: la FINMA a en effet soulevé de graves lacunes au niveau organisationnel et des infractions du droit de surveillance. Et ce n'est pas tout. Credit Suisse doit en effet verser d'importantes amendes – soit un total d'USD 475 mio – suite à l'affaire de corruption concernant ses crédits au Mozambique, à défaut d'une due diligence et d'un contrôle effectif des risques, et effacer des dettes à hauteur d'USD 200 mio. Que ses actions peinent à décoller n'a rien de surprenant. Ils sont une des lanternes rouges du Swiss Market Index, avec une baisse de 16 % depuis le début de l'année.

 

Les bourses US frôlent les records historiques

Comme si l'inflation, les problèmes d'approvisionnement, le durcissement de la politique monétaire ou la nouvelle hausse des cas de COVID-19 n'existaient pas, le Dow Jones Industrial Index a atteint un nouveau record hebdomadaire, qu'il n'a toutefois pas réussi à tenir. Les bons résultats trimestriels, dépassant à plus de 80 % les attentes, soutiennent les marchés des actions US.

 

Alibaba progresse

Pour la première fois depuis un long moment, le commerçant en ligne Alibaba voit ses actions augmenter cette semaine, sachant, d'une part, que Jack Ma, son fondateur, se rend de nouveau à l'étranger après avoir énoncé des critiques virulentes à l'encontre du gouvernement il y a un an environ. En effet, ces derniers mois, les actions étaient à la traîne par rapport au concurrent US Amazon, malgré une marche des affaires positive. Par ailleurs, Alibaba a présenté une nouvelle puce cette semaine, censée forcer les activités sur le cloud.

 

Nouveau record pour le bitcoin

Les investisseurs, avides de rendement, se sont également rués sur la crypto-monnaie bitcoin cette semaine, séduits par l'autorisation d'un fonds négocié en bourse aux USA. Pour la première fois de son histoire, la monnaie digitale a atteint un pic d'USD 66'000 en cours de semaine, soit plus du double de son plafond en juillet, et confirme une fois de plus son extrême volatilité. Tout investisseur en bitcoin doit donc avoir des nerfs d'acier.