Mandat de gestion de fortune

Portfolio Manager Report

Les bourses n'ont connu aucune limite au second trimestre. Les indices des actions battent un record après l'autre. En même temps, l'inflation augmente fortement. La politique monétaire ultra-expansive devrait bientôt avoir atteint son summum.

Podcast 2ème trimestre 2021

 

Messages clés

Messages clés
  • Le moral des investisseurs était au beau fixe au second trimestre grâce aux mesures d'assouplissement dans le monde.
  • L'augmentation de l'inflation met les banques centrales toujours plus sous pression d'agir.
  • Avec la politique monétaire progressivement plus restrictive, les bourses devraient perdre quelque peu de l'élan au cours de la deuxième moitié de l'année.

Performance

Comparaison des catégories de placement 2ème trimestre 2021

Sources: Bloomberg, Portfolio Management Raiffeisen Suisse

 

Rétrospective

Le coronavirus a certes également dominé la une des journaux au second trimestre, mais grâce aux progrès des campagnes de vaccination et des mesures d'assouplissement mondiales qui y sont liées, le moral des investisseurs est au beau fixe sur les marchés financiers. Tout évoluait à la hausse, les prévisions économiques, les bénéfices des entreprises, les cours des actions, les prix de l'immobilier et des matières premières.

L'augmentation de la consommation a conduit à une saturation des carnets de commande des entreprises et ceci a entraîné en retour des goulets d'étranglement et une nette hausse des coûts de transport. Il en résulte une hausse de l'inflation notamment avec l'explosion des prix des matières premières.

La forte inflation se ressent également sur le marché obligataire et tire les taux d'intérêt à la hausse. Le potentiel de rendement non attractif des obligations, en particulier des obligations d'Etat, nous a conduits à maintenir la forte sous-pondération de cette catégorie de placement tout au long du dernier trimestre.

Dans le monde, les marchés des actions ont pu augmenter de plus de 10 % depuis le début de l'année. Les positions en actions ont à nouveau donné lieu à la plus forte contribution de la performance dans nos portefeuilles clients au second trimestre. Nous avons utilisé l'évolution positive du trimestre précédent afin de prendre une partie des bénéfices.

Tactiquement, nous sommes actuellement légèrement sous pondérés en actions dans l'ensemble dans notre portefeuille de gestion de fortune. Au sein de la quote-part en actions, nous maintenons la surpondération du marché intérieur suisse en raison de son orientation défensive.

Au sein des placements alternatifs, les fonds immobiliers suisses ont également enregistré une honorable augmentation de valeur ce dernier trimestre. Notre forte surpondération tactique du dernier trimestre a donc valu le coup. La demande supplémentaire d'espaces de logement et les possibilités de financement favorables devraient continuer à soutenir le marché immobilier. Pour l'or en revanche, il y a eu des prises de bénéfice. La fonction de protection contre les crises était moins demandée en raison de la forte reprise économique.

Perspectives

L'augmentation de l'inflation met les banques centrales de plus en plus sous pression pour réduire progressivement leur politique monétaire ultra-expansive. Avec une politique monétaire plus restrictive, la dynamique de l'économie devrait quelque peu s'affaiblir au cours de la deuxième moitié de l'année, et ainsi les inquiétudes autour de l'inflation.

En raison de ces perspectives, le potentiel supplémentaire des obligations reste limité et nous conservons la forte sous-pondération des obligations dans l'ensemble. Après les fortes avancées des marchés des actions, une consolidation ou une baisse temporaire ne devrait surprendre personne. Aussi entamons-nous un positionnement légèrement défensif au second semestre. En outre, nous mettons l'accent en particulier sur les actions de qualité pour les actions, et favorisons les entreprises qui ont un solide bilan et une forte position sur le marché. Nous restons tactiquement surpondérés avec les fonds immobiliers suisses et l'or.

Podcast 1er trimestre 2021

Podcast 4ème trimestre 2020

Podcast 3ème trimestre 2020