Aujourd’hui, il est possible d’installer un système de chauffage renouvelable dans pratiquement chaque maison.

De nos jours, près de 60% des maisons suisses sont encore chauffées aux combustibles fossiles. Mais les énergies renouvelables commencent à s’imposer. Dans les nouvelles constructions ou dans les rénovations de bâtiments existants, les pompes à chaleur et d’autres technologies comme le chauffage à distance ou le bois ont le vent en poupe. En effet, il existe une alternative adaptée à presque chaque logement.

Ceci respecte les objectifs de la Confédération en matière de CO2; en effet, à partir de 2050, la Suisse ne devra plus émettre de CO2 et, par conséquent, plus aucun chauffage aux combustibles fossiles ne devra être installé à partir de 2030. Si vous planifiez une rénovation, il est donc important de réfléchir à temps à des systèmes alternatifs. La vue d’ensemble suivante vous apprendra quels sont les systèmes de chauffage écologiques existants, comment ils fonctionnent et quelles sont les conditions de construction requises.

 

Pompe à chaleur

Les pompes à chaleur tirent leur énergie de l’air, du sol ou des nappes phréatiques. Les pompes à chaleur qui fonctionnent avec des sondes géothermiques sont plus chères en raison des travaux de forage nécessaires à leur installation, mais consomment jusqu’à 1/3 d’énergie en moins que les pompes à air ou à eau. Les pompes à chaleur air-eau font partie des types de chauffage les plus utilisés en Suisse.

Conditions de construction requises:
Les conditions requises diffèrent en fonction du type de pompe à chaleur. La possibilité d’installer ou non une pompe à chaleur dépend de l’emplacement de votre maison, des sources d’énergie naturelles utilisables disponibles dans votre environnement et des matériaux de construction. Avant d’installer une pompe à chaleur eau, il faut étudier la nappe phréatique. La seule exigence relative à l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est de posséder un endroit insonorisé dans son jardin.

Coûts d’investissement et frais d’exploitation d’une pompe à chaleur

 

Chauffage à distance

Chauffer à l’aide d’un chauffage à distance est un principe aussi simple que séduisant: l’énergie calorifique est acheminée vers le bâtiment à chauffer sous la forme d’eau dans des tuyaux bien isolés à partir d’un site centralisé, puis elle est diffusée dans les pièces au moyen d’un échangeur de chaleur.

Conditions de construction requises:
Dans ce cas, il faut se renseigner sur l’existence d’un réseau de chauffage à distance dans votre région ou d’un projet en ce sens et à quel bâtiment il peut être raccordé.

Coûts d’investissement et frais d’exploitation du chauffage à distance

 

Chauffage à pellets

Chauffer au bois issu du commerce local ne pollue guère. Le CO2 émis par la combustion est compensé si de nouveaux arbres sont replantés dans les forêts. De plus, les pellets, les bûches ou les copeaux peuvent être achetés dans les environs, ce qui favorise la création de valeur régionale. Le choix de systèmes haut de gamme, l’utilisation des bons combustibles et un fonctionnement correct permettent de réduire la pollution de l’air à l’oxyde d’azote et aux particules fines. 

Conditions:
Pour pouvoir chauffer au bois, il faut suffisamment de place pour entreposer les réserves (un réservoir est généralement suffisant pour un silo de pellets). Par ailleurs, il faut également compter suffisamment de place pour l’installation elle-même et le réservoir d’eau chaude. Chaque chauffage à pellets suppose également la présence d’une cheminée.

Coûts d’investissement et frais d’exploitation du chauffage au bois

Un conseil et une bonne planification sont importants

Un nouveau chauffage est un gros investissement qui en vaut la peine, mais nécessite une planification minutieuse. En effet, parmi les différentes variantes, il est important de choisir le système qui chauffera le logement de la manière la plus efficace et la plus économique possible à l’aide de sources d’énergie renouvelables. Pour bien choisir, il faut également prendre en compte les systèmes de chauffage respectueux du climat que le logement et l’environnement autorisent. Dans le cadre d’un conseil incitatif, un spécialiste étudie toutes les options et vous aide à sélectionner celle qui convient le mieux à votre habitation. 

 

 

Vous saurez si, en plus du remplacement du chauffage, votre logement a besoin d’autres rénovations sur le plan énergétique en établissant un CECB® Plus. Avec une meilleure isolation et des fenêtres plus étanches, vous pourriez par exemple économiser jusqu’à 60% des frais de chauffage. Une vue d’ensemble globale permet d’éviter des travaux inutiles et peu efficaces.

En les planifiant suffisamment tôt, vous réunissez les conditions financières pour pouvoir effectuer de plus gros investissements. En effet, une stratégie énergétique et l’installation de systèmes fonctionnant aux énergies renouvelables entraînent souvent des investissements de départ très élevés, qui ne sont souvent pas effectués. La solution est de ne pas réagir au moment où le chauffage tombe en panne, mais de demander l’avis d’un expert en amont, qui évaluera l’état de toutes les parties du logement et établira une planification de renouvellement à long terme. Les mesures de rénovation pourront alors être prises à temps et financées à l’aide des différentes solutions qui se présenteront à ce moment-là. Il n’est pas forcément nécessaire de prendre un crédit. Une autre solution est d’épargner sur le long terme, de faire des économies d’impôts et de demander des subventions.