«Notre pompe à chaleur est une merveille technique fascinante qui nous permet de réaliser des économies considérables»

Franziska Brunner*, de Teufen dans le canton d’Appenzell, a procédé à la rénovation énergétique de sa maison mitoyenne. Elle a remplacé son chauffage au mazout par une pompe à chaleur à sonde géothermique.

Aperçu des mesures et des résultats de la rénovation énergétique:

  • Système de chauffage initial: mazout
  • Nouveau système de chauffage: pompe à chaleur avec sonde géothermique
  • Frais de chauffage annuels initiaux: CHF 1’950.–
  • Frais de chauffage annuels actuels:  CHF 550.–
  • Investissement nécessaire: Isolation et travaux annexes CHF 35’000.–, Forage et appareils CHF 45’000.–
  • Financement: financement propre, subventions du canton CHF 13’300.–, économies d’impôts CHF 12’000.–

*Nom modifié et connu de la rédaction

 

Précédent
  • Grâce à la nouvelle pompe à chaleur à sonde géothermique, les coûts de chauffage de Franziska Brunner ont diminué d’environ 70%.
  • La sonde foreuse ouvre un accès aux sources d’énergie souterraines.
Suivant

    Entretien avec Franziska Brunner, propriétaire

    Quelles sont les motivations qui vous ont fait passer à un système de chauffage à énergie renouvelable?

    Franziska Brunner*: Nous avions déjà songé il y a une dizaine d’années à changer de chauffage pour installer une pompe à chaleur. Pour des raisons économiques, on nous l’a alors déconseillé. De plus, notre terrain, difficile d’accès, n’était pas idéal pour un forage.

    Il y a deux ans, nos voisins ont décidé de se séparer définitivement de leur chauffage au mazout. Il tombait toujours en panne et entraînait chaque année des frais de réparation élevés. Comme ils voulaient en profiter pour améliorer l’isolation de la maison, ils nous ont demandé si cela nous intéressait aussi. Nos maisons mitoyennes sont en grande partie adjacentes, et mutualiser les travaux pouvait comporter des avantages en termes de coûts. Nous avons tout de suite accepté et avons à nouveau réfléchi à la question du remplacement de notre chauffage.

     

    Comment avez-vous procédé? Avez-vous eu recours au conseil d’un expert en énergie ou d’un autre spécialiste?

    Nous avons d’abord contacté un expert en chauffage, puis un plâtrier pour l’isolation des murs extérieurs. Au départ, nous pensions installer une pompe à chaleur air-eau. Pour l’isolation, nous avions le choix entre tellement de possibilités que sur le moment, nous n’arrivions plus à nous décider. Des connaissances nous ont recommandé de faire établir un CECB®Plus. Nous l’avons aussi fait parce que ce rapport est de toute façon nécessaire pour pouvoir demander des subventions. Cela a été très utile. Il est en effet apparu que nous pouvions aussi faire installer une pompe à chaleur à sonde géothermique et que, sur le long terme, c’était la solution la plus économique pour nos maisons - y compris plus économique que de conserver le chauffage existant. Pour l’isolation des murs extérieurs, l’expert en énergie nous a indiqué ce qui était utile et quels détails nous pouvions laisser de côté compte tenu de l’analyse coûts-bénéfices.

     

    Avez-vous été confrontés à des obstacles lors de la mise en œuvre du projet?

    L’accès pour la sonde foreuse à notre terrain en pente restait problématique. Le forage n’était pas impossible, mais aurait entraîné des coûts importants pour la démolition des murs de soutènement dans le jardin et la réorganisation du jardin. La solution qui a été trouvée a été de conduire le forage depuis le terrain des voisins, plus accessible, vers notre terrain. 

     

    Ressentez-vous les effets du passage à une énergie renouvelable dans votre porte-monnaie ?

    Notre expert en énergie a calculé avec le CECB Plus que nos coûts de chauffage baisseraient de 70%. Des amis ont mis ce calcul en doute, et nous étions donc très curieux de connaître notre nouvelle consommation. Cela fait juste un an que notre pompe à chaleur géothermique est en service, et nous avons constaté avec joie que le calcul était exact. 

     

     

     

    «Notre pompe à chaleur est pour nous une merveille technique fascinante – et qui fonctionne. L’énergie provient du sol, on n’entend rien, on ne sent rien – et nos frais de chauffage ont considérablement diminué.» 
    Franziska Brunner*, propriétaire

     

    Comment le remplacement de votre chauffage a-t-il été financé, et avez-vous pu bénéficier d’une subvention pour le passage à une pompe à chaleur géothermique?

    Nous avons reçu des subventions du canton pour la pompe à chaleur à sonde géothermique et pour l’isolation. Les coûts de rénovation ont aussi eu pour effet de faire baisser notre facture fiscale, ce qui est appréciable. Comme nous réfléchissions depuis longtemps au remplacement de notre chauffage, nous avions mis de côté une certaine somme pour son financement. Nous avons également sollicité notre Banque Raiffeisen. En effet, nous rêvions aussi de faire installer une nouvelle cuisine, ce qui aurait dépassé notre budget.

     

    A quel moment avez-vous contacté votre banque principale? Quelles informations votre conseiller vous a-t-il fournies?

    Dès que nous avons pris la décision de changer de chauffage, nous avons contacté notre conseillère clientèle Raiffeisen. Nous voulions savoir si nous disposions d’une marge de manœuvre pour augmenter notre hypothèque et si nous pouvions aussi réaliser notre projet de nouvelle cuisine. Notre conseillère nous a donné une réponse positive et nous a montré comment est calculée la possibilité d’augmentation de l’hypothèque. La valeur de notre maison a été estimée à nouveau en intégrant la plus-value apportée par la rénovation envisagée. L’avance la plus élevée possible (65%) a été calculée. La différence par rapport à l’hypothèque existante constituait la marge de manœuvre à notre disposition pour l’augmentation.

     

    Recommanderiez-vous à vos amis et voisins de passer à un système de chauffage à énergie renouvelable? 

    Sans aucune hésitation! Nous le recommandons à tout le monde. En effet, les économies d’énergie et de coûts sont avérées, de même que la réduction des émissions de CO2. Chacun doit prendre ses responsabilités dans le débat sur le climat. Nous sommes en outre convaincus que tôt ou tard, les biens immobiliers utilisant des systèmes de chauffage à énergies fossiles se vendront difficilement, et que leur valeur va baisser. Etant donné que notre maison représente une grande partie de notre patrimoine, cela a aussi été un argument de poids. Ces travaux ont bien sûr attiré l’attention des habitants du quartier, et plusieurs voisins nous ont posé des questions sur notre projet. Résultat: des pompes à chaleur air-eau ont depuis été installées dans deux autres maisons.

     

    Soutien apporté par votre Banque Raiffeisen

    Quand on a une vue d’ensemble, on peut évaluer l’investissement nécessaire et, sur cette base, établir avec la banque une planification financière optimale pour la mise en œuvre. Faut-il effectuer un retrait depuis la caisse de pension? Les fonds nécessaires doivent-ils être épargnés préalablement? L’augmentation de l’hypothèque est-elle une solution envisageable? Votre banque principale vous présentera volontiers les possibilités concrètes qui s’offrent à vous.