Comment vendre son entreprise de manière optimale

D'apprenti à patron

Imprimer

De salarié, Christian Blum est progressivement devenu chef d'entreprise. Un jour, ce menuisier qualifié s'est retrouvé face au défi de reprendre l'entreprise où il avait effectué son apprentissage. Un Accompagnant lui a apporté son savoir-faire et son soutien lors de la phase la plus délicate.

 

De nouveaux rôles, d'autres perspectives

II n'occupe cette fonction que depuis peu de temps, mais se considère déjà comme un «vieux de la vieille». Christian Blum a appris son métier dans la menuiserie Linder il y a plus de 30 ans. Aujourd'hui, à 49 ans, il en est le propriétaire.

«Je me suis glissé petit à petit dans mes nouveaux habits», nous explique-t-il. Après son apprentissage, ce menuisier originaire d'Emmental (BE) s'est formé pour devenir contremaître dans la construction en bois, puis a suivi un perfectionnement en économie d'entreprise. Il y a trois ans, il a repris la direction de l'entreprise. Christian Blum constate qu'il doit encore quelque peu s'habituer à son nouveau rôle, car son objectif a changé: «En tant que salarié, on regarde les affaires courantes, en tant que patron, l'avenir».

 

Précédent
  • S'émanciper du maître: Christian Blum (à dr.) a formé Heinz Lindner (à g.).
  • En 2017, Christian Blum (m.) a repris la direction de la menuiserie à Linden (BE).
  • «L'employé observe les affaires courantes, l'entrepreneur regarde l'avenir».
  • Christian Blum a les souhaits de la clientèle en ligne de mire.
Suivant

    Coach avec une grande expertise

    Lorsque le processus de transmission a finalement commencé, fin 2018, Christian Blum était heureux qu'on lui propose du soutien. «Pouvoir bénéficier d'un soutien externe tout au long de cette phase difficile a facilité beaucoup de choses», affirme- t-il. Le Raiffeisen Centre des Entrepreneurs de Berthoud a mis à sa disposition un Accompagnant – d'ailleurs prédestiné à cette mission, car il avait auparavant lui-même dirigé une entreprise de construction en bois! 

    L'Accompagnant a mis toute son expérience entrepreneuriale au service de Christian Blum, tout en jouant un rôle de supervision: «Il m'appelait régulièrement pour me demander si tout se passait bien» se souvient-il. L'expertise de l'Accompagnant a été précieuse pour évaluer l'inventaire. Et au moment de négocier le prix, Christian Blum était heureux d'avoir un intermédiaire à ses côtés: «Il n'est pas facile de négocier avec objectivité quand on se connaît depuis si longtemps».

     

    S'émanciper du maître

    Christian Blum et son maître d'apprentissage, Heinz Linder, faisaient équipe depuis 1987. A 60 ans, le patron, approchant de la retraite, a décidé de renoncer à la menuiserie pour se consacrer entièrement à son bureau d'architecture et d'aménagement. La transmission s'est faite par étapes: dans un premier temps, Christian Blum a fondé Kreativ Holzbau GmbH, reprenant les valeurs réelles et les projets de Linder AG. Ce n'est que lors d'une deuxième étape que le personnel est muté dans la nouvelle entreprise. «Cette procédure a fait ses preuves», constate Christian Blum. «C'était la bonne façon de procéder; sinon, ç'aurait été trop à la fois», reconnaît Christian Blum.

    Mais il sait qu'il ne pourra pas compter éternellement sur Linder AG pour obtenir des commandes. «Je dois me repositionner sur le marché», explique-t-il. Il est convaincu qu'il y parviendra. Peu d'entreprises dans la région disposent d'équipements comme les siens pour la construction modulaire. Sa vaste gamme de produits lui permet de proposer à ses clients des solutions tout-en-un – de la planification à la construction, en passant par les revêtements de sol.

    Kreativ Holzbau
    Kreativ Holzbau

    La menuiserie Linder AG a été transférée à Kreativ Holzbau GmbH début 2019. Les racines de cette entreprise de longue tradition remontent à 1896, lorsque la famille Linder a repris la scierie Jassbach à Linden (BE). Aujourd'hui, elle emploie neuf personnes, dont trois apprentis.