«Messages clés» – Notre vision des marchés

Le mois de janvier commence bien. Mais les comptes annuels plutôt mitigés montrent que l'année 2024 pourrait être difficile.

   

Un bon début d'année

Les marchés des actions ont pu progresser courant janvier. L'indice des actions mondiales MSCI World a enregistré une hausse de 3,7% en francs suisses. Les marchés des actions sont tirés par la probabilité d'un atterrissage économique en douceur et l'espoir que les banques centrales abaisseront leurs taux d'intérêt. 

 

Le jour et la nuit

Difficile de trouver des dynamiques économiques plus dissemblables. Tandis que l'économie de la zone euro a stagné au quatrième trimestre 2023, celle des Etats-Unis a enregistré pas moins de 3,3% de croissance, en profitant essentiellement de la constitution de stocks importants. 

 

Les banques centrales jouent la prudence

Si l'inflation continue de reculer, le rythme de cette baisse a récemment ralenti. La pression salariale reste tenace en raison du plein emploi. Les banques centrales devraient garder un œil sur les développements au Proche-Orient: depuis le début de l'année, le prix du pétrole a augmenté de plus de 5%. Nous continuons de penser que les banques centrales abaisseront leurs taux directeurs plus tardivement et moins fortement que ne le prévoient les marchés. 

Des comptes annuels mitigés

La saison de la publication des résultats bat son plein, et le tableau est pour le moins mitigé. Des signes de ralentissement économique se font ressentir au niveau des valeurs cycliques. La baisse du nombre de commandes laisse entrevoir une année 2024 difficile. Quant aux valeurs de consommation, elles s'en tirent bien pour l'instant. Nous nous attendons à ce que l'exercice en cours soit marqué par une pression persistante sur les marges et une croissance modeste des bénéfices.   

 

Renforcement des actions américaines

En raison de l'amélioration des perspectives économiques et du fort dynamisme du marché étatsunien des actions, nous avons neutralisé la quote-part correspondante. Notre positionnement global reste toutefois légèrement défensif. Nous identifions un potentiel sur le marché suisse des actions. Nous prêtons particulièrement attention au secteur pharmaceutique. Le texte En vue de cette édition vous en dit plus sur ses atouts.