«Messages clés» – Notre vision des marchés

Vu la persistance d'une inflation élevée, les espoirs d'une baisse des taux se sont envolées. La politique monétaire restera restrictive. Nous maintenons notre positionnement légèrement défensif.

   

La baisse des taux est pour l'instant écartée

En effet, l'inflation sous-jacente continue de faire preuve de ténacité. Aux Etats-Unis, ce taux est resté inchangé à 3,9% en janvier. En Europe également, la valeur de 3,3% reste toujours nettement supérieure à l'objectif de 2% de la banque centrale. En conséquence, les espoirs de voir les taux baisser prochainement se sont envolés. C'est ce que l'on constate avec les Futures sur taux d'intérêt: au début de l'année, le marché s'attendait à au moins six hausses de taux de la part de la Réserve fédérale américaine (Fed), alors qu'il n'y en a plus que trois.    

 

Faiblesse du franc suisse

L'évolution des prévisions en matière de taux n'a pas encore laissé de traces sur les marchés des actions. Des mouvements significatifs ont toutefois eu lieu du côté des devises. Comme les écarts de taux devraient moins fondre, tant l'USD (+4,6%) que l'euro (+2,7%) se sont nettement appréciés par rapport au franc. Une part importante de la forte évolution des placements en devises est par conséquent due aux effets de change.   

 

Les marchés des actions en hausse

Divers indices boursiers ont atteint de nouveaux records en février. Après plus de 34 ans, le Nikkei japonais est, lui aussi, parvenu à dépasser son précédent record de 1989. Pendant ce temps, les bourses américaines sont stimulées par l'engouement pour l'IA. Le Swiss Performance Index (SPI) a une marge de progression. Celui-ci se situe encore à un peu plus de 10% au-dessous de son plus haut niveau de début 2022.

La saison des dividendes commence

Après la saison des bénéfices, voici la saison des dividendes. Au total, les entreprises suisses cotées distribueront cette année environ CHF 64 mia à leurs actionnaires: un nouveau record. Apprenez-en plus dans la rubrique «Gros plan» de cette édition.

 

Tactique de placement inchangée

Les marchés sont porteurs de beaucoup d'espoirs. Les valorisations ont encore augmenté et sont chères. Nous tablons sur une consolidation dans les semaines à venir et restons donc positionnés de façon légèrement défensive.