Perspectives placements – Le guide pour votre patrimoine

«Messages clés» – Notre vision des marchés

L'an 2022 présage le retour à la normale. La dynamique de croissance baissera, les taux d'intérêt augmenteront. Après une forte année 2021, le rendement des portefeuilles sera sans doute plus modéré.

Une forte année 2021

Les lueurs d'espoir que nous avions prévues à l'horizon se sont transformées en rayons de soleil éclatants. En tout cas, pour ce qui est de la performance du marché des actions. Le Swiss Performance Index (SPI) a enregistré une hausse de 24%. L'indice des actions mondiales MSCI World a également terminé l'année avec une forte hausse de 26%, exprimée en francs suisses. 2021 était donc une année très réjouissante pour les investisseurs en actions.    

 

Normalisation de la croissance

Après deux années turbulentes, l'évolution économique revient progressivement à la normale. Les indicateurs avancés pointent vers un ralentissement de la dynamique depuis l'été dernier. L'économie suisse devrait progresser de 2,5% en 2022 et nous tablons sur une croissance de 3,9% pour l'économie mondiale.            

 

Une politique monétaire plus restrictive

L'inflation est plus élevée que prévu et aucune amélioration de la situation n'est attendue avant le second semestre. Dans ce contexte, la politique monétaire mondiale devrait donc devenir de plus en plus restrictive. Plusieurs pays ayant relevé leurs taux d'intérêt, nous nous attendons désormais à ce que la Réserve fédérale américaine fasse de même pour les taux directeurs US et ce, en deux étapes au deuxième semestre. 

Des rendements plus modérés

Calculé en francs suisses, l'indice MSCI World a enregistré une hausse annuelle de 13,0% pendant ces dix dernières années. Il s'agit d'une performance nettement supérieure à sa moyenne à long terme. Compte tenu de la légère hausse des taux d'intérêt, d'une plus faible croissance des bénéfices et des valorisations élevées, les rendements sur le marché des actions devraient, à l'avenir, être plus modestes. Deux facteurs gagnent ici en importance: les dividendes ainsi qu'une bonne sélection des titres.       

 

Diversification

Outre les actions, les fonds immobiliers suisses et l'or ont également leur place dans un portefeuille largement diversifié. Les deux valeurs réelles offrent une certaine protection contre l'inflation et elles ont effectivement une faible corrélation par rapport aux actions. En règle générale, nous préférons toujours les valeurs réelles par rapport aux valeurs nominales, même en 2022.