Perspectives placements – Le guide pour votre patrimoine

«Messages clés» – Notre vision des marchés

La peur et la cupidité entraînent de la volatilité en bourse, effrayant les investisseurs. Dans cet environnement, il est donc judicieux de maintenir sa stratégie de placement à long terme.

Un chaos émotionnel

La peur et la cupidité dominent les évolutions en bourse, en particulier dans les phases chaotiques. On peut voir à quel point les investisseurs sont divisés en comparant le cours des actions avec la volatilité. Malgré un effondrement conjoncturel, le marché suisse (mesuré par le Swiss Performance Index (SPI)) évolue au niveau de celui d'en début d'année. En même temps, le niveau de la volatilité, également considérée comme le baromètre de la peur, est deux fois supérieur à celui avant la crise du coronavirus.

 

De nombreuses incertitudes

Le coronavirus, les élections américaines, le conflit commercial ou le Brexit sans accord de libre-échange: de nombreuses incertitudes préoccupent les investisseurs en ce moment. Dans de telles phases, il s'agit avant tout de se concentrer sur les risques. Des engagements plus risqués ne valent la peine que lorsqu'une détente se dessinera sur les marchés.

 

Attention à l'instinct grégaire

De nombreux investisseurs pensent qu'il n'y a aucune alternative aux actions afin de générer des rendements. La demande de titres porteurs de dividendes a vu leurs cours propulsés à la hausse, tout en déstabilisant les investisseurs. Par ailleurs, la cupidité s'ajoute à la peur, qui accompagne ces derniers en raison des incertitudes liées à la conjoncture. Une telle constellation, où de nombreux investisseurs font la même chose, peut entraîner des exagérations et de fortes corrections. 

Acheter de l'or

Le cours de l'or s'est éloigné de ses records historiques au cours des semaines passées, avec, toutefois des prises de bénéfice limitées. En effet, la demande dans le métal précieux en sa qualité de valeur refuge est toujours élevée. Nous profitons donc de cette faiblesse temporaire, pour développer notre surpondération, et estimons que le cours de l'or pourrait atteindre 2'000 dollars US.  

 

En effet, de nombreux aspects sont intégrés au cours

La bourse s'attend à une reprise plus rapide que ce que laissent présager les données conjoncturelles. La dynamique de la reprise économique a toutefois cédé du terrain. Un positionnement défensif est de mise.