Le système suisse de prévoyance

Baromètre de la prévoyance Raiffeisen 2019

La deuxième édition du Baromètre de la prévoyance Raiffeisen relève un fossé toujours plus grand entre les attentes de la population suisse pour la troisième phase de la vie et sa préparation réelle. Ainsi, les gens sont plus nombreux à vouloir prendre une retraite anticipée. Dans le même temps, de nombreuses per-sonnes s’intéressent peu ou attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. Vous découvrirez ci-dessous d’autres éléments passionnants issus du Baromètre de la prévoyance.

Perte de confiance à l’égard du système des trois piliers

La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de baisser. La perte de confiance à l’égard des caisses de pension par rapport à l’année précédente en est entre autres responsable. Les annonces répétées de réductions des prestations des caisses de pension portent leurs fruits. De plus en plus de gens en Suisse pensent que l’Etat et les employeurs sont responsables de la prévoyance vieillesse. Ce sont surtout les jeunes qui estiment que l’Etat a une obligation à cet égard. Selon le Baromètre de la prévoyance Raiffeisen, ceci pourrait être une conséquence de la votation sur le financement de l’AVS acceptée par la population en mai 2019. La votation a vraisemblablement encore plus sensibilisé la population au thème de la prévoyance.

Augmentation des exigences relatives à la troisième phase de la vie

De nombreuses personnes souhaitent prendre une retraite anticipée. Un tiers de la population pense y recourir. Dans le même temps, on table sur un besoin financier supérieur à l’âge de la retraite. Ces attentes importantes en matière de retraite sont en contradiction avec le faible engagement dans la prévoyance personnelle. Beaucoup de personnes s’intéressent peu ou attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. Le pilier 3a a certes gagné en popularité par rapport à l’année précédente, mais un quart des Suisses environ n’a toujours pas de pilier 3a.

Les connaissances en matière de prévoyance demeurent faible

Le faible de niveau des connaissances en matière de prévoyance est sans doute la raison expliquant que les risques de lacunes de prévoyance soient sous-estimés ou ignorés. Les connaissances sont particulièrement lacunaires en ce qui concerne le 2e pilier. Les travailleurs indépendants sont ceux qui se préoccupent le plus de la prévoyance.

Vous avez des questions à l'attention du Baromètre de la prévoyance ou pour la prévoyance en général? Nous prenons le temps de répondre à vos questions.

 

 

Avec le radar de prévoyance Raiffeisen, pour un avenir financier clair

Pour vous permettre de vous faire rapidement et facilement une idée de votre situation de prévoyance actuelle, et ce de façon ludique, nous avons rassemblé toutes nos connaissances en matière de prévoyance dans une nouvelle app: le Radar de prévoyance Raiffeisen. Pour faire le calcul, saisissez quelques informations et faites-vous une idée des futurs revenus de vos rentes de l’AVS, de la caisse de pension et du 3e pilier! Le Radar de prévoyance Raiffeisen vous présente immédiatement des propositions précises, sur les moyens dont vous disposez pour optimiser dès aujourd’hui votre prévoyance, et payer moins d’impôts.

 

 

Ceci pourrait également vous intéresser